VMware trouve sa place sur le marché de la sécurité

par | 11 06 2021 | Cloud, Cybersécurité, Études, Hacks & menaces, Ransomware

A l’occasion de son événement Security Connect, VMware a fait le point sur son activité dans le secteur de la sécurité et a présenté une étude intéressante réalisée en décembre dernier.

VMware a dépassé le milliard de dollars de revenus dans la cybersécurité en connaissant une croissance de 50 % de son activité et revendique maintenant plus de 30 000 clients pour son entité dédiée. Cette entité a doublé dans l’année ses ressources pour accompagner ce développement précise Eric Marin, CTO France de VMware.

4ème édition d’un rapport mondial sur la cybersécurité

Lors de son événement Security Connect, l’ancien événement clients et prospects de Carbon Black, appartenant maintenant à VMware, l’éditeur a rendu publique une étude réalisée en ligne en décembre dernier auprès de 3 542 directeurs des systèmes d’information (DSI), directeurs techniques et responsables de la sécurité des systèmes d’information (RSSI) du monde entier dont 279 en France. Le dit rapport analyse l’impact des cyberattaques et intrusions sur les entreprises, et détaille la façon dont les équipes de sécurité répondent à ces problématiques. Il présente parfois des chiffres inquiétants.

Des attaques toujours plus nombreuses… et efficaces

Près de 80% des entreprises ont été victimes de cyberattaques au global et ce chiffre monte même à 97 % dans notre pays. 82% se sont avérées être des violations substantielles. Pour autant, les professionnels de la cybersécurité sous-estiment la probabilité de subir de tels coups durs. Et si 74% des répondants affirment redouter qu’un incident majeur survienne dans les douze prochains mois, seulement 38% d’entre eux ont mis à jour leurs politiques et approches de sécurité pour limiter ce risque.

La hausse des attaques est un phénomène confirmé par 81% des personnes interrogées (la majorité d’entre elles considérant le travail à domicile comme la cause du problème), et 89% des répondants révèlent que ces attaques sont devenues plus sophistiquées. Au cours des douze derniers mois, les attaques ciblant les services Cloud ont été les plus fréquentes, tandis que les applications tierces (17%) et les rançongiciels (21%) sont les principaux vecteurs d’intrusions. 99% des sondés ont déjà mis en œuvre ou ont l’intention d’adopter une stratégie de sécurité tournée vers le Cloud. Cependant, les migrations ont étendu la surface d’attaque potentielle des entreprises. 79% des personnes interrogées s’accordent à dire qu’elles doivent adopter une approche différente en matière de sécurité pour faire face à cette menace. En outre, 38% des répondants affirment avoir l’intention de renforcer la sécurité de leurs infrastructures et applications afin de réduire le nombre de solutions spécialisées.

84% des personnes interrogées affirment devoir accroître leur visibilité sur leurs données et applications afin d’anticiper les attaques. En outre, 80% des répondants signalent que leurs dirigeants sont de plus en plus inquiets à l’idée de lancer de nouvelles applications sur le marché, et, ce, à cause de la menace grandissante et des dégâts que peuvent causer les cyberattaques.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À LIRE AUSSI…

Vos abonnements

  • Vous n'êtes pas connecté

Derniers commentaires

Plus d’infos sur…

Inscription Newsletter