Twitter et Facebook suspendent les comptes de Donald Trump

par | 7 01 2021 | Réseaux sociaux

Les géants du Net ont suspendu temporairement les comptes de Donald Trump, citant plusieurs violations à leur politique à la suite de propos encourageants les débordements devant le Capitole américain, à Washington, mercredi 6 janvier.

L’homme le plus puissant au monde ne peut actuellement plus s’exprimer sur plusieurs de ses comptes sur les réseaux sociaux.

Twitter, Facebook et Instagram ont unilatéralement décidé de suspendre temporairement chacun des comptes du Président des États-Unis, mercredi 6 janvier, après que plusieurs de ses propos aient été jugés comme ayant enfreint leurs politiques.

Ils font référence aux propos tenus aux travers de tweets, posts ou vidéos par Donald Trump appelant les manifestants à se rendre devant le Capitole, à Washington, pour interrompre la certification de la victoire de Joe Biden par ses membres, le 6 janvier, ainsi que son refus de reconnaître la victoire électorale de ce dernier.

Blocage dans l’attente du retrait

« A la suite des violences sans précédents à Washington D.C, nous avons retiré trois tweets du compte de Donald Trump pour violations sévères et répétées de notre politique d’intégrité civique. […] Cela suppose la blocage de ce compte pour les prochaines 12h à la suite de la suppression de ces tweets. Le compte restera bloqué tant qu’ils ne seront pas retirés », a d’abord indiqué le compte Twitter Safety dans un thread.

Twitter a même ajouté que toute nouvelle infraction à sa politique entraînerait une suspension définitive.

« Nous avons déterminé deux violations de notre politique sur la page de Donald Trump provoquant une suspension de 24 heures et l’empêchant ainsi de poster sur la plateforme durant cette période », a communiqué le compte Facebook Newsroom sur Twitter un peu plus tard dans la journée. Une suspension similaire a été prise par Instagram, propriété de Facebook.

Dans le même temps, YouTube a décidé de retirer une vidéo de Donald Trump appelant les manifestants à rentrer chez eux tout en continuant à nier le résultat de l’élection présidentielle, a confirmé le journal The Verge. Ces propos vont à l’encontre d’une politique prise par l’entreprise en décembre 2020 qui vise à supprimer toute vidéo remettant en cause l’issue de l’élection présidentielle américaine.


Mise à jour du 7 janvier 17h

Mark Zuckerberg annonce le blocage des comptes Facebook et instagram du président “indéfiniment”.

Nous pensons que les risques de permettre au président de continuer à utiliser nos services pendant cette période sont tout simplement trop grands. Par conséquent, nous étendons le blocage que nous avons placé sur ses comptes Facebook et Instagram indéfiniment et pendant au moins les deux prochaines semaines jusqu’à ce que la transition pacifique du pouvoir soit terminée.

0 commentaires

À LIRE AUSSI…

Vos abonnements

  • Vous n'êtes pas connecté

Plus d’infos sur…

Prochains événements

  1. DISRUPTIV’ SUMMIT

    23 mars - 24 mars
  2. FORUM INTERNATIONAL DE LA CYBERSÉCURITÉ

    6 avril - 8 avril
  3. READY FOR IT

    17 mai - 19 mai

Inscription Newsletter