WhatsApp retarde la modification de sa politique de confidentialité

par | 18 01 2021 | Réseaux sociaux

La décision de l’entreprise fait suite à l’incompréhension de cette modification par des utilisateurs très inquiets pour leur vie privée et entre-temps partis chez des applications concurrentes comme Signal ou Telegram.

WhatsApp a repoussé l’application de sa nouvelle politique de confidentialité au 15 mai, via un communiqué sur son blog. Un décalage de plus de trois mois par rapport au 9 février initialement prévu.

Cette décision est motivée par la « confusion », selon les termes employés par WhatsApp, autour du contenu de cette politique de confidentialité et l’utilisation des données personnelles des utilisateurs.

Cette confusion a vu des millions d’utilisateurs migrer vers des applications concurrentes comme Signal ou Telegram. Signal a même subi une panne de 24h, samedi 16 janvier, après que de trop nombreux utilisateurs aient cherché à s’inscrire, rapportait The Verge.

De nombreux utilisateurs avaient cru voir dans cette modification la possibilité pour WhatsApp de partager les informations de ses utilisateurs avec Facebook, propriétaire du service.

« Cette mise à jour comprend de nouvelles options pour les personnes souhaitant envoyer un message à une entreprise sur WhatsApp, et elle fournit également plus de transparence sur la manière dont nous recueillons et utilisons les données, » a donc précisé WhatsApp dans son communiqué.

« Nous tenons à préciser que la mise à jour de notre politique n’a aucune incidence sur la confidentialité de vos messages avec vos amis ou votre famille », avait-elle également rappelé sur la section Q&A de son site, en réponse à de nombreuses questions autour de cette modification.

WhatsApp communique quelques informations à Facebook – résultat d’une modification de sa politique de confidentialité en 2016 – comme le numéro de téléphone ou l’appareil et le système utilisés par les utilisateurs.

3 Commentaires

  1. BERNARD GOURVENNEC

    “Migrer ” et pas “immigrer” , merci

    Réponse
    • adminnews

      Oups. Corrigé merci.

      Réponse
  2. AUTEXIER

    Q/À ou pas…, il n’en demeure pas moins que les « messages furtifs », donc sans trace, adressés aux utilisateurs ne font pas dans le distinguo entre utilisateurs d’entreprises ou utilisateurs du grand public! Dire a posteriori que l’utilisateur lambda du grand public, n’est pas concerné est un peu fort, dans la mesure où le « message furtif «  indiquait bel et bien que … si celui-ci ne cliquait pas sur « Accepter » … sans autres options, le 8 février son compte serait coupé ! Comme si Monsieur Lambda de facto … était une Entreprise . En s’adressant ainsi , l’utilisateur se sent considéré comme une Entreprise. Outre le fait que le RGPD est clair dans sa destination et son application, la Communication de WA ou de sa maison mère FB se doit d’être plus qu’exemplaire, en enlevant le doute qui se dégage. Normal qu’une réaction immédiate de fuite vers d’autres Réseaux comme Signal and Co soit effective. #touchepasamesdonnees

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À LIRE AUSSI…

Vos abonnements

  • Vous n'êtes pas connecté

Derniers commentaires

Plus d’infos sur…

Prochains événements

  1. DISRUPTIV’ SUMMIT

    4 mai - 5 mai
  2. FORUM INTERNATIONAL DE LA CYBERSÉCURITÉ

    8 juin - 10 juin
  3. READY FOR IT

    26 juin - 30 juin

Inscription Newsletter