Signal et Telegram ne savent plus où donner de la tête

par | 15 01 2021 | Réseaux sociaux

Signal a passé la barre des 50 millions d’utilisateurs sur Google Play lorsque la seconde en a ajouté 25 millions depuis le début de la semaine face à l’exode massif d’utilisateurs de WhatsApp inquiets pour leur vie privée. L’entreprise a tenté de calmer l’incendie.

Des millions d’utilisateurs ont donc suivi les conseils d’Elon Musk après qu’il a incité sur Twitter à « utiliser Signal », à la faveur du changement de politique de confidentialité de WhatsApp. Un exode massif qui témoigne de l’inquiétude des utilisateurs soucieux de leur vie privée.

L’application Signal a dépassé la barre des 50 millions d’utilisateurs, s’est-elle félicitée dans un tweet reprenant les codes du mème « how it started/ how it’s going », le 14 janvier 2021.

L’application cryptée pour laquelle « la vie privée devrait être la norme » bénéficie d’un exode massif d’utilisateurs de WhatsApp, inquiets après l’annonce d’une nouvelle politique de confidentialité qui permettrait à son propriétaire Facebook de capter leurs données.

Plus de 500 millions pour Telegram

Telegram, une autre application cryptée, est également très prisée. Son chef d’entreprise Pavel Durov a annoncé avoir dépassé 500 millions d’utilisateurs dans la première semaine de janvier et ajouté 25 millions d’utilisateurs entre le 9 et le 12 janvier 2021, dans un message partagé sur son réseau.

Pères, mères, grands-mères, amis. Toutes les générations rejoignent ces nouvelles applications.

« Comment transférer vos groupes WhatsApp vers Signal. » Le journal américain Wired a bien senti la teneur des conversations sur WhatsApp ces derniers jours – y compris sur certaines de l’auteur de ces lignes – en proposant à ses lecteurs un tutoriel pour faciliter la transition entre les deux applications. Quel est la meilleure des deux applis ? s’interroge encore How To Geek.

WhatsApp a rappelé que sa nouvelle politique ne partagerait pas les données de ses utilisateurs ou toute donnée sensible auprès de Facebook. « WhatsApp « offrira aux entreprises l’option d’utiliser les infrastructures d’hébergement sécurisées de Facebook pour héberger leurs conversations WhatsApp si elles ne souhaitent pas stocker elles-mêmes leurs messages » a précisé Facebook, contacté par Le Monde.

0 commentaires

À LIRE AUSSI…

Vos abonnements

  • Vous n'êtes pas connecté

Derniers commentaires

Plus d’infos sur…

Prochains événements

  1. DISRUPTIV’ SUMMIT

    4 mai - 5 mai
  2. FORUM INTERNATIONAL DE LA CYBERSÉCURITÉ

    8 juin - 10 juin
  3. READY FOR IT

    26 juin - 30 juin

Inscription Newsletter