Rancher Labs développe sa vision avec une version 2.5 de Rancher

par | 8 10 2020 | Cloud, DevOps

L’éditeur de la solution de gestion des plateformes Kubernetes développe dans une nouvelle version de son logiciel sa vision « Computing everywhere » avec l’ajout de nouvelles fonctions.

Pour Olivier Maes, en charge de Rancher Labs pour la zone EMEA, l’important de la version 2.5 de Rancher est de « traiter tous les environnements où seront déployés Rancher comme des citoyens de première classe que ce soit RKE ou AKS et d’homogénéiser l’expérience des développeurs et des équipes DevOps que ce soit dans les environnements sur site ou dans le Cloud. C’est en plein accord avec notre stratégie ».

Cela se concrétise par la disparition de prérequis pour le déploiement de Rancher, une simplification de la gestion des clusters qui ne sont pas sous RKE (Rancher Kubernetes Engine) et des rapports émis, apporter une plus grande Valeur ajoutée sur les offres des grands fournisseurs de Cloud et homogénéiser la gestion des clusters Kubernetes présents sur différents Clouds.

Ainsi Rancher est désormais installable sur tout cluster Kubernetes certifié en couvrant la surveillance, les alertes, la journalisation, les contrôles de sécurité, le maillage des services et le stockage persistant. Un nouveau tableau de bord permet aux développeurs comme aux équipes opérationnelles d’inspecter le fonctionnement des différents clusters afin d’en valoriser l’exploitation.

Rancher 2.5 apporte des mises à jour majeures dans les capacités de surveillance et de journalisation des applications, permettant aux développeurs et aux opérateurs d’identifier les goulets d’étranglement et de résoudre les problèmes rapidement.

Un Kubernetes pour le gouvernement américain

Afin de mieux répondre au succès croissant de Kubernetes dans les applications du secteur public, Rancher 2.5 inaugure RKE Government, un dérivé conforme aux normes FIPS, à la sécurité renforcée, de RKE, la distribution Kubernetes certifiée de Rancher.

RKE Government est certifié par la CNCF, et se destine aux workflows cloud natifs déclaratifs en environnement bare metal, cloud ou air gap. RKE Government permet aux agences de l’administration américaine de renforcer leur sécurité, en toute conformité, dans la défense de leurs applications cloud natives. En adoptant une approche conforme de la sécurité, RKE Government s’adresse aux plates-formes standard et aux meilleures pratiques de gestion du risque avec pour objectif de mieux protéger les applications cloud natives. Cette solution devrait être portée sur les standards européens.

Par ailleurs, K3S, la distribution allégée de Kubernetes de Rancher, est devenue un projet Sandbox de la CNCF (Cloud Native Computing Foundation). Nicolas Maes a aussi indiqué un regain d’intérêt autour du projet LongHorn, un logiciel de stockage pour les environnements Kubernetes dans sa première version « moins sophistiqué que Portworx » et autour de Fleet, un logiciel de gestion des clusters Kubernetes en périphérie (Edge).

0 commentaires

À LIRE AUSSI…

Vos abonnements

  • Vous n'êtes pas connecté

Plus d’infos sur…

Prochains événements

  1. DISRUPTIV’ SUMMIT

    23 mars - 24 mars
  2. FORUM INTERNATIONAL DE LA CYBERSÉCURITÉ

    6 avril - 8 avril
  3. READY FOR IT

    17 mai - 19 mai

Inscription Newsletter