Les États-Unis déjà en tête sur le passeport vaccinal

par | 29 03 2021 | Covid19, Développement, Tendances

L’administration Biden plancherait sur un passeport vaccinal alors que dès le vendredi 2 avril, les New-Yorkais pourront renseigner leurs données de vaccination sur Excelsior Pass, une application supportée par le IBM Health Pass et sous technologie blockchain.

L’objet de tous les fantasmes dès les premiers mois de l’épidémie de coronavirus, le « passeport Covid » – comme il est familièrement employé – est de plus en plus une réalité concrète aux États-Unis.

L’administration Biden réfléchirait à développer un système qui permette aux individus de prouver qu’ils ont été vaccinés contre le coronavirus, rapportait ce dimanche le Washington Post, alors que le pays est en passe de passer la barre des 100 millions de vaccinés et que le président à promis un retour à la normale à l’hiver prochain.

De nombreuses agences gouvernementales seraient en discussions pour développer de tels systèmes, notamment par l’enregistrement sur une application dédiée pour permettre à plusieurs secteurs de redémarrer leur activité économique.

New-York choisit IBM

Ce « passeport Covid » est en passe de devenir une réalité concrète pour les New-Yorkais. Dès vendredi, ils pourront s’enregistrer sur Excelsior Pass, une application développée par IBM pour renseigner de leur vaccination ou tests négatifs au coronavirus.

Comme lorsque l’on s’enregistre pour un vol, les individus pourront prouver leur statut médical à l’aide d’un QR code et s’enregistrer sur l’application en renseignant quelques informations personnelles comme nom, date de naissance ou code postal pour prouver leur identité, précise USA Today.

« Le Digital Health Pass est conçu pour apporter aux entreprises un moyen de faire revenir les citoyens vers des lieux tels que l’espace de travail, les écoles, les stades ou les vols sur compagnie aérienne », indique IBM sur son site. Alors que le « passeport Covid » soulève de nombreuses questions éthiques, notamment sur le respect à la vie privée, IBM garantit un système basé sur la blockchain.

Pas avant le 15 juin en Europe

Concernant le Vieux Continent, Thierry Breton, commissaire européen en charge des vaccins, a annoncé la mise en place d’un « certificat vaccinal » pour le 15 juin, a-t-il annoncé sur le plateau du Grand Jury RTL/-Le Figaro-LCI, dimanche 28 mars. Le mode de renseignement de ce certificat n’a pas été précisé ni le nom des entreprises privilégiées.

En Irlande, Daon, spécialisée dans la vérification d’identité, a développé le premier passeport santé mobile, appelée VeriFLY.

0 commentaires

À LIRE AUSSI…

La Cnil sort le bâton !

Le temps de la mansuétude est terminé ! La CNIL vient de nouveau de rendre publique une amende salée pour non respect du RGPD. Dans le...

Vos abonnements

  • Vous n'êtes pas connecté

Derniers commentaires

Plus d’infos sur…

Inscription Newsletter