Fibre : le rythme ne faiblit pas

par | 8 06 2021 | Réseau

L’Arcep a publié son observatoire du très haut débit pour le premier trimestre 2021. Après une année 2020 record, les déploiements tout comme les abonnements ne ralentissent pas avec désormais 25,6 millions de locaux éligibles aux offres FttH.

Malgré la pandémie, l’année 2020 s’est achevée sur un record pour le Très Haut Débit : 5,8 millions de prises déployées sur l’année, 1,9 million pour le seul quatrième trimestre, marqué également par 1,1 million de nouveaux abonnés TDH pour un total de 14,7 millions dont 10 millions en FttH. A en croire les chiffres publiés par l’Arcep, 2021 ne marque pas le pas, sans toutefois atteindre les records du dernier trimestre 2020.

Entre janvier et mars, les opérateurs ont déployé 1,4 million de prises FttH supplémentaires, portant le nombre de locaux raccordables à 25,6 millions, “soit une hausse de 31% en un an” nous apprend l’Arcep. La moitié de ces locaux se trouvent en zone AMII (Appel à Manifestation d’Intention d’​Investissement) et un quart en RIP (Réseau d’Initiative Public), le quart restant se situant dans les zones très denses. Pour la première fois, la majeure partie des déploiements ont été effectués dans les zones RIP, avec 650 000 locaux.

Le THD majoritaire

C’est sur les zones d’initiative privée que les opérateurs ralentissent, avec moins de 600 000 nouveaux locaux, tandis que le régulateur déplore le ralentissement continu des déploiements en zones très denses. Au total, au 31 mars, ce sont 30 millions de locaux éligibles à des services très haut débit. Pour 15,7 millions d’abonnés à ces offres (1,1 million de plus au premier trimestre), toutes technologies confondues, soit “plus de la moitié (51%) du nombre total d’abonnements internet sur le territoire français”. 

Depuis un an, cette progression provient intégralement de celle des abonnements en fibre optique de bout en bout” écrit l’Arcep. Le FttH représente 73% du nombre total d’accès à très haut débit, soit 11,4 millions des abonnés à la fin du trimestre. Concernant les engagements de certains opérateurs, le gendarme des télécoms signale que, en zone AMII, Orange et SFR ont rendu raccordables respectivement un peu plus de 400 000 et un peu moins 100 000 locaux supplémentaires dans les communes sur lesquelles ils se sont engagés.

1 Commentaire

  1. Guy

    Quid des autres opérateurs ?

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À LIRE AUSSI…

Vos abonnements

  • Vous n'êtes pas connecté

Derniers commentaires

Plus d’infos sur…

Inscription Newsletter