Spaceborne Computer-2 va rejoindre l’ISS

par | 12 02 2021 | Cloud, IA, Serveurs

Le Spaceborne 2.

La mise en orbite du Spaceborne Computer-2 aura lieu lors d’une 15ème mission de réapprovisionnement de Northrop Grumman vers la station spatiale (NG-15) le 20 février. Cet ordinateur “spatial” de nouvelle génération pourra être utilisé dans la station spatiale internationale (ISS) durant les 2 ou 3 prochaines années.

Le lancement prochain de Spaceborne Computer-2 s’appuie sur la réussite de son prédécesseur, Spaceborne Computer, un « proof-of-concept » développé et lancé par HPE en partenariat avec la NASA en 2017 pour opérer sur la Station spatiale internationale (ISS) pour une mission d’un an. L’objectif était de tester la résistance des serveurs utilisés sur Terre aux secousses et aux vibrations d’un lancement de fusée, ainsi que leur fonctionnement dans l’espace.

Spaceborne Computer-2 proposera une vitesse de calcul deux fois plus rapide grâce au edge computing alimenté par le système HPE Edgeline Converged Edge et le serveur HPE ProLiant. Il prendra en charge et traitera des données provenant de toute une série de dispositifs, y compris des satellites et des caméras, en temps réel. Le Spaceborne Computer-2 sera également équipé d’unités de traitement graphique (GPU) pour traiter efficacement des données nécessitant une résolution d’image plus élevée, comme les clichés des calottes glaciaires polaires terrestres ou des radiographies médicales. Les capacités des GPU permettront également de soutenir des projets spécifiques utilisant l’IA et le machine learning.

Temps de latence réduits

Grâce aux évolutions du Spaceborne Computer-2, les temps de latence et d’attente liés à l’envoi de données depuis et vers la Terre seront réduits. Les astronautes vont pouvoir entreprendre des recherches et obtenir immédiatement des informations pour toute une série de projets comme la surveillance en temps réel de la physiologie des astronautes ou de comprendre et analyser es données des capteurs de la station. Couplé aux systèmes HPE Edgeline Converged Edge, le Spaceborne Computer-2 sera également équipé du serveur HPE ProLiant DL360, pour bénéficier de capacités supplémentaires à même de gérer une vaste gamme de charges de travail, y compris les systèmes edge, HPC, AI, etc.

Grâce à une collaboration avec Microsoft Azure Space, les chercheurs qui mènent des expériences sur le Spaceborne Computer-2 peuvent expérimenter le Cloud Azure pour des besoins de traitement informatique intense, notamment ceux nécessitant la transmission transparente de données vers Spaceborne Computer-2. Les exemples envisagés par Microsoft Research sont les suivants : la modélisation et prévision des tempêtes de poussières sur Terre, l’évaluation de l’utilisation des liquides et les paramètres environnementaux impliqués dans la culture des plantes dans l’espace, l’analyse des schémas de foudroiement ou l’analyse avancée de l’imagerie médicale par ultrasons à bord de l’ISS.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À LIRE AUSSI…

Vos abonnements

  • Vous n'êtes pas connecté

Derniers commentaires

Plus d’infos sur…

Inscription Newsletter