La cybersécurité en deuil

par | 7 06 2021 | Cloud, Cybersécurité

Philippe Courtot 1944-2021.

L’Informaticien s’associe au deuil de la famille de Philippe Courtot, l’emblématique patron de Qualys.

Son franc parler et ses positions souvent à contre courant faisaient de Philippe Courtot un “bon client” pour la presse. Sa vision, loin de la soupe marketing habituellement servie par les industriels de la cybersécurité, apportait une perspective et une vision différentes. Il était surtout un exemple de réussite tout au long de sa carrière.

De leaders en leaders

Il a commencé celle-ci en vendant des mini-ordinateurs. En 1981, il émigre aux USA et devient CEO de Thomson CGR Medical en 1986. En 1988 il fonde cc:mail qui prend une place prépondérante sur la marché des plates-formes de messagerie (40 % de parts de marché) qu’il revend à Lotus en 1991. Deux ans plus tard il prend le poste de CEO de Verity qu’il emmène en bourse au bout de quatre ans. Il rejoint ensuite Signio qui sera repris par Verisign. En 1999, il investit dans Qualys à la création de l’entreprise et devient son CEO en 2001 avec une vision claire autour du Cloud bien avant de nombreux autres acteurs. L’entreprise est entrée en bourse en 2012 et était devenue une référence mondiale dans la gestion des vulnérabilités et de la cybersécurité. Il s’était éloigné des responsabilités opérationnelles dans l’entreprise ces derniers mois pour raison de santé mais avait conservé le poste de président du conseil d’administration. Qualys a aujourd’hui plus de 19000 clients répartis dans plus de 130 pays.


Ci-après l’article publié dans L’Informaticien suite à notre rencontre avec Philippe Courtot lors des Assises de la Sécurité à Monaco en octobre 2017.

210607_courtot_inf162-md

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À LIRE AUSSI…

Vos abonnements

  • Vous n'êtes pas connecté

Derniers commentaires

Plus d’infos sur…

Inscription Newsletter