ITPT#37 : Storcentric ou le stockage hautes performances pour tous !

par | 29 12 2020 | Infra, Logiciel, Ransomware, Stockage

Les lecteurs de L’Informaticien connaissent déjà StorCentric qui s’est donnée pour mission de fournir à toutes les entreprises la possibilité d’accéder, de gérer et de protéger leurs actifs numériques.

Les fonctions de protection des données de Stor Centric

StorCentric propose un important portefeuille de solutions qui s’adaptent aux besoins et à la taille des clients. L’entreprise s’est d’ailleurs construite au fil de nombreuses acquisitions : Drobo, Nexsan, Vexata, Retrospect, et récemment, Violin. La société protège un demi million de systèmes pour plus de 40 000 clients. Cette dernière acquisition vise à proposer une solution NVMe de milieu de gamme sous forme de logiciel fonctionnant sur des matériels de commodité. Pour cela la solution de Violin a été totalement réécrite. D’autres acquisitions sont à l’étude dans les secteurs de l’analyse des données et le stockage objet. Les domaines de la gestion des données et de la sécurité sont développés en interne dont une solution de backup “incassable”.

2020 a vu quelques évolutions des solutions existantes. Nexsan accueille maintenant des disques QLC (Quad Level Cell) complétant loffre NVMe de Violin. Dans les environnements Flash, StorCentric a maintenant un portefeuille qui répond à l’ensemble des besoins du marché avec pour le haut de gamme les appliances de Vexata.

La fonction de backup apporte une protection contre les rançongiciels et s’intègre dans les environnements existants de sauvegarde. La solution est sécuriséepar une fonction de gestion des clés spécifiques. De plus Data Mobility Suite apporte une solution flexible de gestion des données pour la migration, la réplication, la restauration et la collaboration entre différents sites. Par ailleurs StorCentric a rendu plus simple et plus facile de prise en main l’ergonomie de ses solutions.

Une stratégie pour 2021

Pour l’année à venir, StorCentric va se concentrer sur son évolution vers un stockage défini par logiciel, la compatibilité avec les environnements en containers et sur l’ajout de nouveaux protocoles ou types de stockage comme S3 d’AWS ou NVMe over TCP. Dans le domaine de la gestion des données l’entreprise va continuer à développer ses politiques de rétention et de stockage des données et va améliorer les fonctions d’analyses et de monitoring. La protection des environnements virtuels est aussi au programme.

0 commentaires

À LIRE AUSSI…

Vos abonnements

  • Vous n'êtes pas connecté

Plus d’infos sur…

Prochains événements

  1. DISRUPTIV’ SUMMIT

    23 mars - 24 mars
  2. FORUM INTERNATIONAL DE LA CYBERSÉCURITÉ

    6 avril - 8 avril
  3. READY FOR IT

    17 mai - 19 mai

Inscription Newsletter