Qualcomm ouvre en France un centre de R&D sur la 5G

par | 1 02 2021 | 5g

Le nouveau centre qui sera implanté à Lannion, en Bretagne, et à Issy-les-Moulineaux, en région parisienne, ambitionne de « travailler sur l’évolution future de la 5G et au-delà ».

Déjà présente à Sophia-Antipolis et en région parisienne, Qualcomm entend ouvrir prochainement un centre de recherche et développement en France, dédiéà la technologie 5G, a-t-elle annoncé dans un communiqué de presse, vendredi dernier. Celui-ci sera implanté à Lannion et à Issy-les-Moulineaux.

Le géant américain ambitionne de « piloter le développement de la 5G à l’échelle nationale, européenne et mondiale » et à travailler en collaboration avec le gouvernement français dans le but de « retenir les talents et préserver l’expertise technologique dans ce domaine ».

Une « localisation naturelle »

« La France dispose déjà d’une infrastructure d’ingénierie technique d’excellence, c’est donc un choix de localisation naturel pour ce nouveau centre de R&D 5G » a commenté John Smee, vice-président de l’ingénierie chez Qualcomm, alors que les Côtes d’Armor sont frappées par d’importants plans de restructuration chez Nokia dont le plan social de mars 2020 avait supprimé 1000 postes de R&D, dont 402 postes à Lannion.

L’annonce suit également la décision du gouvernement de garantir un financement de 30 millions d’euros sur sept ans pour soutenir le projet de développement de la technologie 5G à l’Institut B<>com, à Rennes, comme le rappelait dans ses colonnes L’Usine Nouvelle. Ce nouveau centre s’inscrit donc dans une dynamique encourageante.

0 commentaires

À LIRE AUSSI…

Vos abonnements

  • Vous n'êtes pas connecté

Derniers commentaires

Plus d’infos sur…

Prochains événements

  1. DISRUPTIV’ SUMMIT

    4 mai - 5 mai
  2. FORUM INTERNATIONAL DE LA CYBERSÉCURITÉ

    8 juin - 10 juin
  3. READY FOR IT

    26 juin - 30 juin

Inscription Newsletter