Parler.com réapparaît au Bélize… avant la Russie ?

par | 18 01 2021 | Débats, Insolite, Tendances

Chasse aux sorcières ou chasse au trésor ? Un peu des deux sans doute. Depuis l’extinction du site d’extrême droite parler.com hébergé chez AWS suite à l’assaut du Capitole de Washington DC, nombreux sont les geeks trumpistes et des militants free speech qui se demandent comment Parler va renaître de ses cendres.

On se doutait qu’il allait forcément réapparaître quelque part. C’est maintenant chose faite mais dans une forme pour le moment minimaliste. Parler se réduit actuellement à une seule page. Avec un simple “Hello world” de son fondateur John Matze qui promet un prochain retour en ligne du site complotiste au nom de la liberté d’expression.

Côté cuisine, le nom de domaine parler.com est toujours loué auprès de Epik, un registrar tout à fait respectable, le registrant étant anonymise.inc. Mais l’enregistrement DNS a été modifié par ses soins le 11 janvier. Très certainement pour faire pointer parler.com vers son nouvel hébergeur éphémère et sa nouvelle IP.

DDOS-Guard au Bélize

En l’occurrence 190.115.31.151 chez DDOS-Guard corp située au Bélize et dont le responsable déclaré est Evgeniy Marchenko. C’est bien le nom du directeur général de DDOS-Guard. L’adresse de contact est un mail.ru.

L’enquête pour en savoir plus va bon train sur le forum ycombinator.com. On y rappelle que John Matze a des liens très étroits avec la Russie. Beaucoup de commentateurs pensent d’ailleurs que l’hébergement réel final est en train d’être aménagé en Russie.

L’un des nombreux Whois publiés sur Twitter

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À LIRE AUSSI…

Google enrichit Workspace

Une vue des nouvelles fonctions de gestion des temps de Google Workspace. Google ajoute de nouvelles fonctions à son application Workspace...

Vos abonnements

  • Vous n'êtes pas connecté

Derniers commentaires

Plus d’infos sur…

Prochains événements

  1. DISRUPTIV’ SUMMIT

    4 mai - 5 mai
  2. FORUM INTERNATIONAL DE LA CYBERSÉCURITÉ

    8 juin - 10 juin
  3. READY FOR IT

    26 juin - 30 juin

Inscription Newsletter