Graphcore lève 222 M$

par | 29 12 2020 | IA, Levées de fonds

Un blade de Graphcore.

La start-up britannique devient une double licorne avec une nouvelle levée de fonds de série E de 222 M$.

L’entreprise est maintenant valorisée 2,7 milliards de dollars. Le Conseil du régime de retraite des enseignantes et des enseignants de l’Ontario (RREO) a mené le tour de table avec la participation de fonds gérés par Fidelity International et Schroders, ainsi que des investisseurs historiques de Graphcore, notamment Baillie Gifford et Draper Esprit. Ces investissements portent le total des fonds levés par Graphcore à plus de 710 millions de dollars.

Graphcore développe un système complet conçu pour soutenir des charges de travail liées à l’intelligence artificielle dont un microprocesseur spécifique IPU (Intelligent Processing Unit). Le fondateur de Graphcore, Nigel Toon, indique que son accélérateur surpasse les performances des processeurs traditionnels ou des GPU (Graphic Processing Unit). Ces équipements sont complétés par un ensemble d’outils logiciels conçus pour les besoins des développeurs en intelligence artificielle.

Les fonds levés viendront consolider le développement continu de la société à l’international, et accélérer la recherche-développement sur le silicium, les systèmes et les logiciels des futurs IPU.

Avec cet ensemble, Graphcore propose différents matériels dont un “blade” en format 1U bâti autour de quatre processeurs Colossus GC200 IPU de Graphcore et capable de fournir une puissance de calcul IA de un pétaflop. L’IPU-POD64 de Graphcore, dédié aux déploiements à grande échelle, permet de faire fonctionner de très grands modèles sur 64 processeurs IPU en parallèle, ou de partager la même ressource informatique entre de multiples utilisateurs et tâches. Pour les calculs exaflopiques, jusqu’à 64 000 IPU peuvent être reliés dans des configurations IPU-POD.

0 commentaires

À LIRE AUSSI…

Vos abonnements

  • Vous n'êtes pas connecté

Derniers commentaires

Plus d’infos sur…

Inscription Newsletter