TikTok visé par une plainte d’associations de consommateurs européens

par | 17 02 2021 | Débats, Réseaux sociaux, Tendances

Le bureau européen des unions de consommateurs (BEUC) ainsi que plusieurs associations de droit des consommateurs ont déposé une plainte contre l’application pour de multiples infractions, notamment sur la protection des très jeunes consommateurs contre des publicités cachées ou des contenus inappropriés.

Alors qu’il est actuellement en ballottage favorable aux États-Unis après que la nouvelle administration Biden ait suspendu les discussions visant à vendre ses activités à Oracle, conséquence des manœuvres de l’administration Trump pour la bannir du territoire, voilà que TikTok est également en délicatesse avec les autorités européennes.

Le Bureau européen des unions de consommateurs (BEUC), la Commission européenne ainsi que plusieurs associations de droits des consommateurs ont déposé une plainte contre l’application TikTok pour infraction à de multiples règles européennes, ont-ils annoncé dans un communiqué de presse, mardi.

Dans le détail, il est reproché à TikTok des conditions d’utilisation « injustes » qui lui donneraient un droit de regard et d’utilisation absolu sur le contenu des vidéos ainsi qu’une pratique trompeuse et peu compréhensive par son plus jeune public quant à l’utilisation des données personnelles. La BEUC pointe une incapacité de l’entreprise à protéger ses plus jeunes utilisateurs contre des publicités cachées ou des contenus inappropriés.

« Panneau publicitaire »

« Les enfants adorent TikTok mais l’entreprise ne les protège pas. Nous ne voulons pas que nos plus jeunes soient exposés à des publicités invasives et cachées et, sans qu’ils le sachent, transformés en panneau publicitaire lorsqu’ils souhaitent simplement s’amuser », a indiqué la directrice du BEUC Monique Goyens.

L’UFC-Que-Choisir demande notamment à ce que l’entreprise « informe mieux sur sa politique et son modèle économique » et mette « en place des mesures efficaces de protection des mineurs ». Les associations de consommateurs ont précisé avoir alerté 15 autres pays et les enjoignent à enquêter sur l’entreprise.

« Nous avons contacté la BEUC et aimerions nous entretenir avec eux pour écouter leurs inquiétudes », a indiqué un porte-parole de TikTok à Reuters. TikTok a assuré l’agence de presse avoir développé une application expliquant de manière claire à son plus jeune public sa politique de confidentialité et sa position sur la vie privée.

En janvier dernier, l’Italie avait bloqué l’application à tous ceux n’étant pas en mesure de prouver qu’ils avaient l’âge minimum requis de 13 ans après qu’une fillette de 10 ans soit décédée après avoir joué au « jeu du foulard » sur le réseau social, écrivait Le Monde.

0 commentaires

À LIRE AUSSI…

Amazon m’a tué !

Le Fry's de San Jose en Californie. Chaque magasin avait son propre décor, pharaonique, Wild West... Les geeks voyageant aux USA peuvent verser...

Vos abonnements

  • Vous n'êtes pas connecté

Derniers commentaires

Plus d’infos sur…

Prochains événements

  1. DISRUPTIV’ SUMMIT

    23 mars - 24 mars
  2. FORUM INTERNATIONAL DE LA CYBERSÉCURITÉ

    8 juin - 10 juin
  3. READY FOR IT

    26 juin - 30 juin

Inscription Newsletter