SendInBlue lève 140 millions d’euros

par | 1 10 2020 | Biz'IT, Levées de fonds, Startups

L’éditeur de solutions de marketing digital réussit une belle levée pour un tour de série B. Les 140 millions collectés vont servir à accélérer l’internationalisation des solutions de CRM et de marketing de l’éditeur. 

BPIfrance, Bridgepoint Developement Capital rejoignent Partech Growth, qui remet au pot, dans ce nouveau tour de table de série B à hauteur de 140 M€. SendInBlue tient une place prééminente dans les solutions de marketing et de gestion de la relation client en Europe après le rachat de son concurrent allemand N2GO. Il est particulièrement connu pour sa plate-forme d’emailing commerciaux et marketing. Fondée en 2012, la société affiche une forte croissance (60 % par an) et un chiffre d’affaires annuel de 50 M€. La société emploie 400 salariés répartis sur les différents sites de l’entreprise. Visant principalement les PME, les solutions de SendInBlue profitent de la numérisation accélérée de ce segment de marché.

Les fonds levés vont pour partie renforcer la R&D de l’entreprise pour continuer à développer de nouvelles fonctionnalités sur la plate-forme de l’éditeur et pour accélérer l’internationalisation de son implantation. Déjà présent en France, en Allemagne, aux USA et en Inde, SendInBlue vient d’ouvrir un bureau à Toronto au Canada et vise à se développer sur le continent nord-américain pour étendre sa couverture du marché local.

Développer les briques technologiques

Interrogé à ce sujet, Armand Thiberge, CEO et co-fondateur de SendInBlue, nous confirme souhaiter continuer à développer le produit quand bien même des opérations externes ne sont pas exclues, à l’instar du rachat de l’Allemand N2GO début 2019. “L’Allemagne est un marché que nous avons eu du mal à pénétrer, nous avons donc procédé en acquérant le leader local sur notre segment. On ne fermera pas la porte à des opportunités de croissance externe pour étendre notre empreinte internationale, mais nous allons surtout nous concentrer sur l’investissement en interne, autour de trois volets importants : la communication instantanée, le développement du CRM et les intégrations, puisque nous vivons dans un monde ouvert où tout doit être en mesure d’interagir” souligne-t-il.  

Le CEO de SendInBlue, s’il se refuse à communiquer sur la valorisation de son entreprise, précise que depuis les débuts de la jeune pousse, des stocks options ont été données aux salariés du groupe : la moitié de l’effectif est concerné. “C’est aussi une belle réalisation pour eux que cette levée de fonds” conclut-il.

Photo © FrenchWeb

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À LIRE AUSSI…

Vos abonnements

  • Vous n'êtes pas connecté

Derniers commentaires

Plus d’infos sur…

Inscription Newsletter