Salesforce en discussion pour racheter Slack

par | 26 11 2020 | Biz'IT

Le géant du CRM négocierait l’acquisition de la plateforme collaborative, une opération qui lui coûterait au bas mot 17 milliards de dollars. Salesforce, à chaque acquisition et lancement de nouveaux services, se trouve un peu plus en concurrence avec Microsoft : un rachat de Slack porterait cette rivalité à son summum. 

Salesforce a longtemps été défini par son cœur de métier, le CRM, et plus largement la relation client. Pourtant, le géant s’est considérablement diversifié, généralement à grands coups de rachats. De Mulesoft, dans l’agrégation et la gestion de données, à Tableau, pour l’analyse desdites données, en passant par Tempo ou Vlocity, Salesforce a considérablement gagné en puissance depuis 2015, un temps où justement la rumeur vendait Salesforce à SAP, Oracle ou Microsoft. 

Or le géant du CRM s’est imposé de plus en plus ces dernières années comme un concurrent de ce dernier. Entre Redmond et Salesforce, le torchon brûle, d’autant que tous deux avaient des vues sur LinkedIn, sur lequel Microsoft a finalement mis la main non sans que Marc Benioff ne fasse tout son possible pour empêcher cette opération. Les relations entre les deux géants ne vont pas aller en s’améliorant si une information du Wall Street Journal devait être confirmée : Salesforce serait en discussion pour s’offrir Slack, le principal concurrent de Microsoft Teams. 

Une annonce à venir

Après le rachat de Vlocity en février, Marc Benioff précisait pourtant qu’aucune autre acquisition majeure n’était prévue à court terme. Le temps sans doute de digérer Tableau. Mais la crise sanitaire a probablement changé la donne puisque les solutions collaboratives ont depuis pignon sur rue, les entreprises recourant massivement au télétravail. Mais si Slack a pu gagner des utilisateurs, son cours en bourse n’a pas grimpé en flèche comme un Zoom. Permettant à Salesforce de potentiellement s’autoriser un rachat sans avoir à offrir aux actionnaires de Slack une plus-value démesurée.  

Toutefois, l’opération sera l’une des plus coûteuses pour le géant du CRM : Slack vaut 17 milliards de dollars. Selon le Wall Street Journal, qui précise que les négociations peuvent encore tomber à l’eau, une annonce pourrait être faite dans les prochains jours, lors de la publication des résultats trimestriels de Salesforce par exemple. 

0 commentaires

À LIRE AUSSI…

Forcepoint change de main

Francisco Partners a finalisé la reprise de Forcepoint, éditeur de solutions de sécurité. Francisco Partners annonce la finalisation de son...

Vos abonnements

  • Vous n'êtes pas connecté

Derniers commentaires

  • Kleber sur Orange vend (enfin) sa fibre: “Ca fait 7 ans que j’attends la fibre optique dans mon village. On m’avait déjà écrit que des travaux étaient…Jan 28, 06:28
  • David FRABOULET sur 2 millions d’euros pour le Campus Cyber: “La Remarque précédente -à mon sens- pose plus précisément la question du lien organique à renforcer entre les forces vives…Jan 27, 14:53
  • vVDB sur [DOSSIER] Windows et Linux : la fusion continue: “Actuellement c’est Linux dans Windows, on peut imaginer une bascule pour le contraire. Resterai un Windows stabilisé pour la compatibilité…Jan 27, 12:46
  • Merlu orange sur Orange vend (enfin) sa fibre: “C’est surtout l’Europe qui nous dépouille de notre electricité et de nos réseaux téléphoniques prenant en compte les foyers Français…Jan 26, 21:38
  • Papillon33 sur Orange vend (enfin) sa fibre: “Stéphane Richard continue à dépouiller Orange de ses bijoux de famille.Jan 26, 18:42

Plus d’infos sur…

Prochains événements

  1. DISRUPTIV’ SUMMIT

    23 mars - 24 mars
  2. READY FOR IT

    17 mai - 19 mai
  3. FORUM INTERNATIONAL DE LA CYBERSÉCURITÉ

    8 juin - 10 juin

Inscription Newsletter