Pas la même chanson avec RIANA !

par | 10 03 2021 | Cloud, Cybersécurité, Hacks & menaces

Vade Secure a développé une technologie appelée RIANA « Remote Image ANAlysis » qui analyse les images contenues dans les emails. Elle a permis de bloquer 500 millions d’emails malicieux.

Pour contourner les filtrages de contenus classiques, les hackers utilisent certaines images pour transporter le contenu malicieux. Sébastien Goutal, Chief Science Officer chez Vade Secure, précise : “ce n’est pas de la stéganographie. D’ailleurs l’envoi direct de message dans l’image est moins en vogue comparativement à un lien qui renvoie vers un site malveillant“. Il ajoute que ce sont principalement des attaques de masse et que la volumétrie était de 500 millions de mails dans le monde et que toutes les zones étaient touchées sur les 3 derniers mois. Cette méthode a aussi un côté intéressant pour l’attaquant en réduisant la taille du mail.

La solution de Vade Secure applique la technologie d’OCR (Optical Character Recognition) de Computer Vision pour extraire le texte. L’éditeur applique ensuite ces algorithmes de reconnaissance du langage naturel sur l’extrait afin de déterminer son caractère malicieux. Dans ce cas, l’image sera bloquée. Cette information est de plus corrélée avec d’autres éléments comme adresse IP d’envoi, émetteur, etc. Les modèles de reconnaissance du langage naturel ont été développés sur différentes langues : : Français, Anglais, Italien, Allemand, Néerlandais, etc. et pour plusieurs types de menaces. Plus de 200 modèles sont disponibles aujourd’hui et de nouveaux sont ajoutés régulièrement.

Un exemple de mail malicieux bloqué par RIANA de Vade Secure.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À LIRE AUSSI…

Vos abonnements

  • Vous n'êtes pas connecté

Derniers commentaires

Plus d’infos sur…

Inscription Newsletter