Pandémie du Covid-19 : quel impact sur l’industrie de la tech ? #2

par | 6 04 2020 | Tendances

Le télétravail pose des problèmes évidents de sécurité. Sachant que la population française qui télétravaille régulièrement s’élèverait en moyenne entre seulement 8 et 18 %, ce mode de travail est une nouveauté pour beaucoup d’entreprises. Cette transition subite pose d’énormes défis de sécurité.

Benjamin de Rose, responsable pour la zone Europe du Sud chez DriveLock, donne quelques pistes pour se protéger : « Des équipes s’envoient des documents sensibles par email, les transmettent sur un cloud non sécurisé… À l’inverse, d’autres entreprises sur sécurisent l’accès au réseau d’entreprise, nécessitant par exemple l’installation d’un VPN qui exclut en même temps l’accès à internet. Résultat, les entreprises qui improvisent le télétravail se mettent soit à la merci des pirates informatiques, soit elles bloquent leurs employés dans leurs missions. L’adoption de l’authentification forte, du chiffrement de données et du contrôle des applications et des terminaux peut faire peur. Cependant, des logiciels clés en main existent. Il est possible de les installer avec les paramètres réglés sur les options le plus souvent utilisées par les entreprises du même secteur – il s’agit, en pratique, de plug & play. Cela permet de déployer dans la journée une solution de protection des données et de sécuriser le télétravail sans bloquer les équipes dans l’accomplissement de leurs missions ».

La ruée vers les produits technologiques

Ordinateurs portables, tablettes, smartphones, webcam, micros, imprimantes, les ventes de certains produits technologiques ont littéralement explosé depuis le début de la crise. Les marchands en ligne comme Amazon ou Cdiscount auraient constaté une hausse de 400 à 500 % des ventes de produits informatiques au cours de ces dernières semaines. Pour HP, les ventes actuelles sont comparables à celles réalisées durant le Black Friday ou Noël.

Le confinement fait également les beaux jours des services de streaming tels que Spotify, Deezer, Amazon Prime Video, YouTube et Netflix qui ont vu leur trafic augmenté massivement depuis le début du confinement. La Commission européenne a demandé notamment à Netflix et YouTube de réduire leur trafic pour donner la priorité au télétravail et à l’éducation. Les deux géants américains ont accepté de réduire la qualité de leurs services de streaming respectifs durant une période de 30 jours. Les modérateurs de YouTube ne pouvant plus se rendre sur le lieurde leur travail à cause de l’épidémie du coronavirus, Google a annoncé qu’ils sont actuellement remplacés par des technologies d’intelligence artificielle. Outre le remplacement des humains, les IA vont sans doute jouer un rôle essentiel dans cette guerre contre la pandémie. La plupart des grands laboratoires possèdent aujourd’hui une cellule d’experts en IA pour développer des médicaments et des vaccins. Des dizaines d’équipes de chercheurs à travers le monde utilisent l’IA dans l’espoir de parvenir à créer plus rapidement un vaccin contre le coronavirus. Tous les espoirs sont encore permis…

« Pour faire face aux confinements, les entreprises et les particuliers se ruent sur certains équipements dont les ventes explosent »

Denis Pioletti, Responsable des PC professionnels chez HP.

« Dans le contexte de confinement actuel, les particuliers et les professionnels ont dû faire face à une situation d’urgence, qui a généré une augmentation de la demande en équipements, notamment de PC et d’imprimantes, mais aussi de cartouches d’encre. Les ventes de PC dans les enseignes en ligne sont comparables à celles des périodes de Noël ou de Black Friday. Pour certaines enseignes, les ventes d’imprimantes ont été multipliées par dix en une semaine. Concernant les consommables, nous avons atteint l’autre semaine, en une journée, l’équivalent d’une semaine de ventes et nous avons quadruplé les souscriptions à notre service d’abonnement de cartouches HP Instant Ink. Nous observons également une hausse des demandes sur le segment des PC professionnels (près de +30% par rapport à la même période en 2019). Il est plus complexe d’analyser le phénomène sur l’équipement des professionnels puisque plusieurs facteurs entrent en compte.Nous avions en effet observé une accélération des ventes de PC portables depuis plusieurs mois, décorrélée de la crise du Covid-19, et due à la transition Windows 10 ou à la demande de fonctionnalités accrues par exemple en termes de sécurité. La flexibilité au travail et le télétravail, améliorés par la sophistication et l’amélioration des équipements informatiques (hardware et software), font partie des grandes tendances que nous suivons. Les entreprises adoptent de plus en plus ces nouveaux modes de travail pour des questions de productivité, d’économie et d’impact environnemental. Les grèves du mois de décembre, et aujourd’hui l’épidémie de Covid-19, accélèrent ces nouveaux modes de travail.»

0 commentaires

À LIRE AUSSI…

Vos abonnements

  • Vous n'êtes pas connecté

Derniers commentaires

Plus d’infos sur…

Inscription Newsletter