Orange s’offre la néobanque Anytime

par | 11 01 2021 | Biz'IT, Tendances

Trois ans après son lancement, Orange Bank s’attaque au marché B2B en annonçant le rachat d’Anytime, une néobanque spécialisée dans les services aux professionnels. 

Paul de Leusse, patron d’Orange Bank, Stéphane Richard, PDG d’Orange et Damien Dupouy, fondateur d’Anytime

Le 2 novembre 2017, Orange suivait la mode des banques en ligne et lançait Orange Bank, sa banque gratuite et mobile. Après des débuts difficiles, marqués par des bugs du service et un coût élevé pour Orange, dont la néobanque affichait un perte opérationnelle de 93 millions d’euros début 2018, Orange Bank revendique désormais 1,1 million de clients, principalement sur le segment grand public. 

Or on sait qu’Orange mise énormément sur le marché B2B : sa filiale OBS est une des locomotives financières du groupe de Stéphane Richard. Orange Bank va à son tour se déployer sur ce terrain et ce grâce à une acquisition. L’opérateur historique annonce en effet qu’il vient de mettre la main sur Anytime, moins de six moins après que la Société Générale se soit emparée de Shine.

Anytime, jeune banque française, propose des comptes bancaires à destination des professionnels, artisans, auto-entrepreneurs, TPE, etc. autour desquels elle a développé un ensemble de services B2B, de l’édition de factures à l’encaissement des clients, en passant par la gestion de la trésorerie, des notes de frais ou encore des impayés. Autant de solutions qu’Orange compte fournir à ses propres clients professionnels. “La distribution à terme des offres d’Anytime par Orange lui permettra d’accompagner ses clients professionnels dans leurs besoins financiers et d’outils de gestion numériques” écrit l’opérateur.

Vers une distribution en boutique

Ses projets quant à Anytime ne sont guère détaillés : Orange ajoute que, “avec l’apport des experts d’Orange, ces services seront enrichis à l’avenir pour créer une plateforme complète des solutions qui vise à accompagner les clients professionnels dans leurs démarches”. La distribution des offres d’Anytime restera dans un premier temps assurée par la startup, depuis son app ou son site web, tandis qu’Orange mènera des tests afin d’étendre la néobanque “progressivement à d’autres canaux d’Orange, qu’il s’agisse des boutiques ou de de sa force de vente dédiée aux professionnels”, avant de passer à l’échelle internationale. 

Nous sommes heureux et fiers de rejoindre le groupe Orange. Cette évolution est une reconnaissance de la solidité du modèle économique Anytime, première néobanque pour les pros à être rentable depuis 2018” se réjouissent les deux fondateurs d’Anytime, Damien Dupouy et Thierry Peyre. “Le rapprochement avec Orange Bank va nous permettre d’offrir aux professionnels plus de services (crédit, assurance, paiement, conseils…) et de bénéficier de la formidable puissance de la marque Orange”.

1 Commentaire

  1. Dubreuil

    «Anytime,  jeune banque française » non, Anytime a un agrément d’établissement de paiement en France (ne peut pas délivrer de crédits comme une banque) et une licence de monnaie électronique en Belgique.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À LIRE AUSSI…

Forcepoint change de main

Francisco Partners a finalisé la reprise de Forcepoint, éditeur de solutions de sécurité. Francisco Partners annonce la finalisation de son...

Vos abonnements

  • Vous n'êtes pas connecté

Plus d’infos sur…

Prochains événements

  1. DISRUPTIV’ SUMMIT

    23 mars - 24 mars
  2. FORUM INTERNATIONAL DE LA CYBERSÉCURITÉ

    6 avril - 8 avril
  3. READY FOR IT

    17 mai - 19 mai

Inscription Newsletter