Nouvelles attaques judiciaires contre Google

par | 21 12 2020 | Antitrust, Biz'IT

Une trentaine d’États et territoires américains ont attaqué Google pour abus de position dominante dans deux procès distincts la semaine dernière. Dans un contexte où la domination des nouvelles technologies ainsi que les méthodes commerciales des acteurs leaders inquiètent l’appareil législatif américain.

Google est à nouveau sous les feux des projecteurs du judiciaire américain. Déjà accusé d’abus de position dominante par le département de justice américain (DOJ) en octobre dernier, la firme de Mountain View voit poindre de nouveaux adversaires s’appuyant sur les arguments du DOJ pour étendre leurs accusations.

Plus d’une trentaine d’États et territoires américains ont intenté une action en justice contre l’entreprise pour abus de position dominante, jeudi 17 décembre 2020, rapporte Associated Press, reprochant à l’entreprise l’instauration illégale d’un monopole annihilant toute concurrence. Ces allégations suivent celles émises par le Département de Justice américain à l’encontre de l’entreprise, en octobre dernier.

Mais ils ont décidé d’aller plus loin, levant de nouvelles accusations visant à empêcher Google de devenir un acteur dominant sur les secteurs des assistants domotiques ou des voitures connectées.

Discrimination

Selon le contenu de la plainte, Google discrimine certains moteurs de recherche offrant certains services commerciaux, comme le voyage ou le bricolage, et bannirait l’accès publicitaire à d’autres concurrents comme Bing, écrit The Associated Press.

« Les utilisateurs ne bénéficient pas des bienfaits de la compétition, y compris la possibilité de services de meilleure qualité et d’une meilleure protection de leur vie privée », a estimé Phil Weiser, avocat général du Colorado et chef de file du dépôt de plainte, cité par l’Associated Press.

La veille, 10 États américains ont intenté un procès contre Google sur les mêmes motifs. Ils pensent que l’entreprise aurait passé un arrangement avec WhatsApp pour accéder aux conversations, photos et vidéos de millions d’utilisateurs de la messagerie. Cette action en justice à l’encontre de Google est donc la troisième en quelques mois.

Google n’est d’ailleurs pas la seule entreprise dans le viseur de l’administration judiciaire américaine. Le 9 décembre, Facebook a été attaqué par la Federal Trade Commission ainsi que 48 États et territoires américains, également pour abus de position dominante.

0 commentaires

À LIRE AUSSI…

Wasabi rallonge la sauce !

Le fournisseur de stockage en ligne réalise une troisième levée de fonds de 112 M$ et est maintenant valorisé à 700 M$. Le pari de Wasabi de...

Vos abonnements

  • Vous n'êtes pas connecté

Derniers commentaires

Plus d’infos sur…

Inscription Newsletter