Nouveau départ de feu sur le site OVH de Strasbourg

par | 20 03 2021 | Cloud

Après l’important sinistre de la nuit du 9 au 10 mars, le data centre OVHcloud de Strasbourg a connu vendredi en fin de journée un nouvel incendie.

Un départ de feu dans un local de batteries concernant le data centre SBG1 mais non connectées a été rapidement circonscrit par les pompiers. Un seul module (conteneur) serait concerné. Il n’y aurait pas de victimes. Deux agents de sécurité ont été légèrement incommodés par les dégagements de fumées. D’après une responsable d’OVHcloud interrogée par les Dernières Nouvelles d’Alsace, le feu a pris dans un local batteries du data center SBG 1 qui n’était pas utilisé ni alimenté. « Dès que les fumées ont été détectées, nos équipes ont été alertées et nous avons immédiatement coupé l’alimentation des data centers SBG 1 et SBG 4 […] Nous avons pris la décision d’évacuer SBG 1 et d’interrompre les opérations de la nuit. Toutes les équipes mobilisées sur SBG 3 et SBG 4 sont rentrées chez elles ». Actuellement, précisent les DNA « plus de 130 personnes se relayent 24/24 pour remettre le site strasbourgeois d’OVHcloud en état ».

Environ 4 heures après l’intervention des pompiers, OVH a continué à jouer la transparence en publiant ce communiqué :

Roubaix, France | Le 19 mars 2021 – 22h55 (CET)
Ce soir à 18:50, nos équipes sur place ont identifié une fumée dans un local batteries non raccordées et non connectées de SBG1.
Les pompiers ont été immédiatement contactés. Au regard de la situation, la direction d’OVHcloud a pris la décision d’appliquer le principe de précaution : l’alimentation électrique de SBG1 et SBG4 a immédiatement été coupée. Les opérations sur site ont été temporairement interrompues, tout le personnel OVHcloud et l’ensemble des équipes partenaires ont été priés de rejoindre leur domicile, seul le personnel de sécurité, de sécurité incendie et de maintenance est resté sur place.
Une fois sur place, les pompiers ont identifié la source dans le local batteries, et l’incident a été circonscrit en quelques minutes. Aucun blessé n’est à déplorer parmi les équipes d’OVHcloud ou de ses partenaires. Par précaution, deux personnes de la sécurité ayant été incommodées par les fumées ont été examinées par des professionnels de santé.
La situation est sous contrôle et nous adaptons le planning des opérations pour la journée à venir.

Le premier incendie a détruit le datacentre SBG2 et endommagé SBG1. Les unités SBG1, 3 et 4 devaient être à nouveau opérationnelles d’ici au lundi 22 mars. Le redémarrage d’une grande partie de SBG1, 3 et 4 avait été annoncé dès ce vendredi à 15h.

Cette cascade d’incidents a de quoi interroger sur l’avenir de ce site OVHcloud du Port du Rhin qui paraît pour beaucoup d’observateurs obsolète et difficilement récupérable.

 

1 Commentaire

  1. Baliguet

    L hebergement en Cloud est une solution de facilité pour les DSI mais c est aussi un miroir aux alouettes, alors qu’un hebergement local amene nombreuses questions sur la securite, la confidentialite,… ces questions disparaissent par miracle grace au Cloud, sans compter les problemes d efficacite energetique et de territorialite des donnees: bien regarder les + et – des differentes solutions, surtout pour les entreprises de taille moyennes

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À LIRE AUSSI…

Vos abonnements

  • Vous n'êtes pas connecté

Derniers commentaires

Plus d’infos sur…

Inscription Newsletter