Lydia lève 86 millions d’euros auprès d’Accel

par | 17 12 2020 | Biz'IT, Levées de fonds

Au total, l’entreprise aura levé 112 millions d’euros sur l’année 2020, record du plus important tour de financement pour une FinTech française.

La FinTech française se porte bien. Et l’année 2020 s’est terminée de la meilleure des manières pour Lydia avec une deuxième levée de fonds près de deux fois supérieure à la première.

Lydia a annoncé avoir levé 72 millions d’euros supplémentaires auprès du fonds d’investissement Accel lors d’un deuxième tour de financement, portant son total pour l’année 2020 à 112 millions d’euros après le financement de 40 millions d’euros trouvés en janvier auprès de Tencent.

L’un des principaux investisseurs de cette nouvelle levée n’est autre qu’Amit Jhawar, PDG d’Accel et ancien chef d’entreprise de Venmo, l’équivalent américain de Lydia racheté en 2013 par Paypal, précise l’entreprise.

« Cette croissance exponentielle […] m’a toujours impressionnée et me rappelle beaucoup Venmo. L’expression « je te fais un Lydia » est presque rentrée dans le dictionnaire en France tout comme Venmo est un verbe aux États-Unis », a reconnu Amit Jhawar.

« Bonne nouvelle »

L’objectif affiché par l’entreprise est désormais d’étendre son offre à toute l’Europe après s’être implantée au Portugal. « Lydia a le plus large réseau P2P d’Europe en dehors de Paypal et a le potentiel de grandir à travers l’Europe », a convenu Amit Jhawar auprès de Tech Crunch.

« C’est une bonne nouvelle pour l’écosystème français. La souveraineté numérique passe aussi par la maîtrise des systèmes de paiements », a déclaré Cédric O, secrétaire d’État au Numérique, joint par Le Figaro.

L’entreprise n’a pas souhaité renseigner sa valeur, indiquant seulement auprès de Tech Crunch, qu’elle avait « augmenté significativement entre les deux levées ».

0 commentaires

À LIRE AUSSI…

Vos abonnements

  • Vous n'êtes pas connecté

Derniers commentaires

Plus d’infos sur…

Inscription Newsletter