Les RSSI revoient leurs priorités

par | 11 02 2021 | Cybersécurité, Emploi, Études

Une étude du cabinet Vanson Bourne sponsorisée par Ivanti indique que les RSSI ont revu leurs priorités et que les appareils mobiles sont devenus le point central de leurs stratégies de cybersécurité.

Près de neuf RSSI interrogés sur dix (87 %) conviennent que les appareils mobiles sont devenus le point central de leurs stratégies de cybersécurité, et quatre RSSI sur cinq (80 %) déclarent que les mots de passe ne sont plus un moyen efficace pour protéger les données des entreprises, car les pirates informatiques ciblent de plus en plus les travailleurs à distance et les appareils mobiles.

Sur 400 RSSI dans toute la région EMEA, 82 % des personnes sondées s’accordent à dire que le travail à distance a accéléré la disparition du périmètre réseau traditionnel, et a par la suite donné lieu à une foule de nouveaux défis en matière de sécurité informatique. Aujourd’hui, les principaux défis auxquels les RSSI sont confrontés consistent à s’assurer que seuls les utilisateurs, les appareils, les réseaux et les applications fiables peuvent accéder aux données de l’entreprise. Près de la moitié (45 %) des personnes interrogées indique que les employés utilisant un WiFi non sécurisé pour accéder aux ressources de l’entreprise constituaient l’un des principaux défis en matière de sécurité informatique pendant la pandémie.

Terminaux personnels, apps non autorisées…

Deux cinquièmes (40 %) des RSSI citent les employés utilisant leurs terminaux personnels pour accéder aux données de l’entreprise comme un des principaux défis en matière de sécurité informatique. Un tiers (33 %) des personnes interrogées indique que les employés utilisant des applications non autorisées pour accéder aux données de l’entreprise constituaient un des principaux défis en matière de sécurité informatique.

93 % des RSSI déclarent avoir mis en place des solutions efficaces pour permettre le passage inattendu au travail à distance au début de la pandémie, Presque tous (92 %) déclarent également avoir besoin de mesures de sécurité informatique supplémentaires pour mieux permettre aux travailleurs à distance de faire face au nouveau paysage des menaces mobiles.

Pour l’avenir, près des deux tiers (64 %) des RSSI prévoient d’investir dans des logiciels de détection des menaces mobiles. Plus de la moitié (58 %) indiquent que l’amélioration de l’expérience des utilisateurs, l’amélioration de l’authentification des applications à distance (57 %) et le déplacement des applications professionnelles critiques vers le Cloud (52 %) seront les principales priorités cette année.

Vous pouvez trouver l’étude sur le site ici.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À LIRE AUSSI…

Vos abonnements

  • Vous n'êtes pas connecté

Derniers commentaires

Plus d’infos sur…

Inscription Newsletter