Le SI de la Sécurité Civile confié à Scalian

par | 22 01 2021 | Transfo

Scalian, cabinet français de conseil en technologies, vient de se voir confier par le ministère de l’Intérieur la refonte du système d’information de l’ORSEC, un dispositif critique dans la préparation et la gestion des crises. 

L’Organisation de la Réponse de Sécurité Civile, ou ORSEC, est un dispositif ô combien essentiel en cas de crise, telle que les incendies, les catastrophes naturelles, etc. Cet organisme du ministère de l’Intérieur est en effet chargé de préparer les plans de gestion de crise, mais aussi de faciliter les relations entre les acteurs concernés (police, urgences hospitalières, secours…) et plus globalement la gestion de la crise lorsqu’elle se produit. 

Son SI, mis en place en 2004, est vital pour la coordination des différents intervenants en situation de crise et la remontée des informations du terrain. Pour la DGSCGC (Direction Générale de la Sécurité Civile et de la Gestion des Crises), qui opère ce portail, “dans des situations de crise, il est essentiel que l’information remonte rapidement aux services concernés et qu’elle soit bien qualifiée. Le portail ORSEC doit véhiculer des informations en temps réel et être plus robuste face aux risques en cybersécurité, tout particulièrement au regard des menaces actuelles“. C’est pourquoi en 2019 le ministère de l’Interieur a lancé un appel d’offres pour refondre le portail, appel d’offres remporté par le Français Scalian.

Plus de réactivité face aux crises

L’ESN explique dans un communiqué que ce chantier “a pour objectif de permettre une circulation optimale de l’information entre les différentes institutions sur le portail ORSEC, tout en offrant une utilisation simplifiée aux utilisateurs finaux et un haut niveau de sécurité“, et ce afin de permettre une “réactivité optimale” des intervenants en situation de crise. 

Pour y parvenir, SCALIAN va améliorer son ergonomie, recentrer le portail sur les fonctions métiers de la plateforme et ajouter des interconnexions avec des systèmes tiers. Un autre enjeu est d’assurer la protection de cette plateforme face à des cybers menaces”, indique David Clénet, Chef de Projet au sein de la Digital Factory de Scalian à Rennes. C’est cette dernière qui a été mise à profit par l’ESN pour plancher sur le SI de l’ORSEC, s’appuyant notamment sur son expertise en Java Angular. 

Surtout, le SI devra être interopérable avec les outils utilisés ici par les pompiers, là par la police, etc. Le nouveau portail devrait être opérationnel en septembre prochain. “Ce projet est une belle référence pour Scalian car nous avons beaucoup d’ambition dans le secteur public au regard de nos retours, c’est un secteur de diversification prioritaire. Il nous permet par ailleurs d’attirer de nouveaux talents grâce à sa forte visibilité” souligne pour sa part Jean-Charles de Borda, COO France et directeur général ‘Digital Systems’ chez Scalian.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À LIRE AUSSI…

Vos abonnements

  • Vous n'êtes pas connecté

Derniers commentaires

Plus d’infos sur…

Inscription Newsletter