Le compte Twitter de Joe Biden partira de zéro

par | 18 01 2021 | Réseaux sociaux

Joe Biden ne récupérera pas le compte officiel du Président des États-Unis (POTUS) et ses 33 millions de followers comme le veut l’usage. Son compte PresElectBiden se transformera en POTUS, le 20 janvier, jour de son investiture. Le camp Biden a dénoncé la décision.

Joe Biden n’héritera pas du compte officiel du Président des États-Unis, plus connu sous le diminutif de POTUS, et de ses 33 millions de followers, a annoncé Twitter dans un communiqué, détaillant les décisions de l’entreprise pour le 20 janvier, jour de l’inauguration – et donc prise de fonction officielle – du nouveau président des États-Unis.

Le compte institutionnel actuel de Joe Biden, PresElectBiden, sera automatiquement transformé en POTUS le 20 janvier 2021 et ne récupérera pas le compte officiel POTUS utilisé par Donald Trump, une première dans l’histoire de l’entreprise. Lors de son investiture, Donald Trump avait récupéré le compte utilisé par Barack Obama et alors suivi par quelque 13 millions de personnes, rappelle BBC News.

A l’heure où nous écrivons ses lignes, PresElectBiden compte presque 1 million de followers. Le compte de Joe Biden, 24.

Le camp de Joe Biden a dénoncé cette décision arguant que « le peuple américain devait avoir accès à l’information sous des formes variables, y compris les réseaux sociaux », rappelle la porte-parole de la nouvelle administration Biden/Harris, Cameron French, citée par NPR.

Twitter a indiqué que les personnes suivant les comptes officiels de la Maison-Blanche recevront une notification pour leur proposer de suivre les comptes de la nouvelle administration sans pour autant expliquer les raisons de cette décision.

Comme pour Barack Obama, les tweets du compte officiel de Donald Trump seront archivés par Twitter sous le compte @POTUS45 (pour 45ème président des États-Unis) bien qu’il ait préféré grandement communiquer via son compte personnel.

Twitter n’a pas communiqué sur l’archivage des messages du compte personnel de Donald Trump bien que la Maison-Blanche ait reconnu qu’ils pouvaient être traités comme des déclarations officielles, rappelle BBC News.

Bien avant la suspension permanente du compte personnel de Donald Trump – à la suite de messages ayant incité à la violence lors de l’attaque du Capitole, à Washington, le 6 janvier dernier – Twitter a d’ores et déjà annoncé qu’il perdrait certains privilèges dès le 20 janvier, écrivait le Wall Street Journal, le 22 décembre. Plutôt que d’avoir ses messages signalés, Donald Trump verra ses tweets supprimés.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À LIRE AUSSI…

Vos abonnements

  • Vous n'êtes pas connecté

Derniers commentaires

Plus d’infos sur…

Prochains événements

  1. DISRUPTIV’ SUMMIT

    4 mai - 5 mai
  2. FORUM INTERNATIONAL DE LA CYBERSÉCURITÉ

    8 juin - 10 juin
  3. READY FOR IT

    26 juin - 30 juin

Inscription Newsletter