La FTC enquête sur la collecte de données par les réseaux sociaux et les plateformes vidéo

par | 15 12 2020 | Débats, Données personnelles, Réseaux sociaux

Le régulateur américain du commerce vient de sommer Amazon, ByteDance, Discord, Facebook, Reddit, Snapchat, Twitter, WhatsApp et YouTube de clarifier leurs pratiques sur la collecte et le traitement des données personnelles de leurs utilisateurs. L’enquête de la FTC entend comprendre comment les activités de ces plateformes influencent les Américains, notamment les mineurs. 

Les pratiques des plateformes numériques quant aux données de leurs utilisateurs font souvent l’actualité, qu’il s’agisse de scandales ponctuels ou de réflexions sur le long terme sur leur influence. Et fréquemment les régulateurs se penchent sur ce que ces géants font de nos données. La FTC entre dans la danse en ordonnant une vaste enquête visant Amazon, ByteDance, Discord, Facebook, Reddit, Snapchat, Twitter, WhatsApp et YouTube. L’autorité américaine de la concurrence explique vouloir mener des “études de grande envergure”, sans avoir en tête de faire appliquer une loi spécifique ou de sanctionner ces neufs géants. 

La FTC exige d’eux qu’ils l’informent quant à la manière dont ils collectent et utilisent les données personnelles de leurs utilisateurs, comment ces données sont exploitées dans le cadre de campagnes publicitaires ou d’engagement des utilisateurs et surtout quels effets ont ces pratiques sur les enfants et les adolescents. Le régulateur s’intéresse en particulier aux techniques déterminant quels publicités et contenus sont présentés aux consommateurs et sur l’application d’algorithmes et l’analyse de ces données. 

Quel impact des réseaux sociaux sur nos comportements ?

Objectif : comprendre comment fonctionnent ces plateformes et quel est leur impact sur les comportements des Américains, notamment les jeunes. “Malgré leur rôle central dans notre vie quotidienne, les décisions que prennent les principales plateformes en ligne concernant les consommateurs et leurs données restent secrètesexpliquent trois des membres de la FTC dans un communiqué. “Les questions critiques sur les modèles commerciaux, les algorithmes, la collecte et l’utilisation des données sont restées sans réponse”.

Le champ des informations demandées au neufs plateformes est particulièrement large, couvrant de nombreuses métriques (nombre d’utilisateurs, activités, outils utilisés, etc.). “La FTC veut comprendre comment les modèles commerciaux influencent ce que les Américains entendent et voient, avec qui ils parlent et quelles informations ils partagent” poursuivent Rohit Chopra, Rebecca Slaughter et Christine Wilson.

0 commentaires

À LIRE AUSSI…

Parler.com réapparaît au Bélize… avant la Russie ?

Chasse aux sorcières ou chasse au trésor ? Un peu des deux sans doute. Depuis l'extinction du site d'extrême droite parler.com hébergé chez AWS suite à l'assaut du Capitole de Washington DC, nombreux sont les geeks trumpistes et des militants free speech qui se demandent comment Parler va renaître de ses cendres.

Vos abonnements

  • Vous n'êtes pas connecté

Derniers commentaires

Plus d’infos sur…

Prochains événements

  1. DISRUPTIV’ SUMMIT

    23 mars - 24 mars
  2. FORUM INTERNATIONAL DE LA CYBERSÉCURITÉ

    6 avril - 8 avril
  3. READY FOR IT

    17 mai - 19 mai

Inscription Newsletter