ITPT#Israel Model9 envoie le backup mainframe dans le cloud

par | 31 03 2021 | Cloud, Infra, Logiciel, Stockage

Model9, une start-up israélienne, a développé une technologie spécifique pour simplifier la sauvegarde des données des mainframes en les envoyant dans le Cloud.

Créée en 2016, Model9 opère commercialement depuis 3 ans et a des clients aux USA, en Europe et en Asie. America First Credit Union et France Galop figurent parmi les utilisateurs de la solution. Intel Capital, StageOne, North First Ventures, Glenrock Israel ont pris des participations dans l’entreprise. Elle a des partenariats avec les principaux fournisseurs de Cloud publics ainsi qu’avec IBM.

Un manque d’offre à destination des mainframes

Les mainframes continuent de détenir 80 % des données des entreprises dans le monde et ces serveurs réalisent plus de transactions quotidiennes que Google (30 milliards). Ces machines sont donc critiques pour de nombreuses entreprises de premier rang dans tous les secteurs d’activité. Selon le cabinet Gartner, en 2025, 35 % des capacités de stockage pour les sauvegardes et l’archivage des mainframes auront migré vers le Cloud afin de réduire les coûts et d’apporter plus d’agilité dans les entreprises. Cependant la plupart de ces grandes entreprises ont entamé des plans de transformation numérique mais se trouvent face à un manque d’offres spécifiques pour la migration de leur charge mainframe. Model9 vise à répondre à ce besoin en modernisant l’infrastructure, en débloquant les données mainframes pour les rendre disponibles dans le Cloud.

Remplacer les éléments propriétaires par le Cloud

Que ce soit sur site ou vers d’autres cibles, le chemin du backup et de l’archivage des données mainframes était bien balisé. Les données, dans un format propriétaire, étaient traitées sur des processeurs dont l’utilisation est facturée pour, par des liaisons FICON, se retrouver sur des robots de bandes ou sur des bandes virtuelles avec des formats propriétaires qui ne sont pas compatibles avec le Cloud. La solution de la start-up utilise de manière très malicieuse les possibilités offertes par IBM en gérant les données propriétaires par des processeurs qui ne sont pas facturés comme le permettent les dernières conditions de licences d’IBM (les processeurs ZIIP) pour traiter et transformer les données aux formats JSON ou CSV pour les transmettre par TCP/IP vers un stockage objet dans le Cloud ou sur site. Les données sont alors disponibles pour réaliser des charges d’analyse des données. Au passage la solution permet de se dégager des stockages en bandes, virtuelles ou non, propriétaires. La réduction de coût devient évidente. Gil Peleg, le CEO et fondateur de l’entreprise, indique que le stockage dans le Cloud est trois fois moins cher que celui sur les bandes propriétaires. De plus la solution permet de décharger 60 % des tâches de traitement des données vers des processeurs dont l’utilisation n’est pas facturée.

La simplification apportée dans le processus de backup ou d’archivage des données modernise l’utilisation des mainframes et améliore la performance en réduisant les étapes dans ce processus tout en assurant une protection optimale des données. Il est de plus possible de mettre en place des scénarii de haute disponibilité et de reprise après désastre plus simplement tout en répondant aux objectifs stratégiques induits par la transformation numérique et la bascule vers le Cloud. Il est à noter que la solution n’a aucun impact sur les applications.

Le processus de fonctionnement de Model9.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À LIRE AUSSI…

Vos abonnements

  • Vous n'êtes pas connecté

Derniers commentaires

Plus d’infos sur…

Inscription Newsletter