Informaticiens indépendants : que valent les plates-formes freelances ?

par | 21 10 2019 | Tendances

Les freelances en informatique comme les développeurs full stack, les chefs de projets web, les ingénieurs réseau ou encore les spécialistes de la cybersécurité sont particulièrement recherchés. Le phénomène est tel qu’il a fait naître une myriade de nouvelles plates-formes spécialement dédiées à ces métiers.

Favorisé par les dernières réformes du Code du travail, le marché de l’entrepreneuriat explose dans l’Hexagone, qui compte désormais plus de 3 millions de travailleurs indépendants. Que cela soit dans le cadre d’une activité principale ou pour compléter des revenus, ils sont de plus en plus nombreux à proposer leurs services via des plates-formes généralistes de mise en relation comme Upwork ou Malt (ex Hopwork). La montée en puissance de l’externalisation du travail n’est pas seulement due à une offre de plus en plus conséquente, mais également à une demande croissante des entreprises qui n’hésitent plus à faire appel aux indépendants pour leur confier tous types de missions via ces plates-formes.

En plein essor, les plates-formes généralistes de mise en relation ou spécialisées par métier pullulent sur le Web. Pionnière du secteur, la plate-forme généraliste américaine oDesk (rebaptisée depuis Upwork) qui a été créée en 2003 domine toujours très largement le secteur. Bien qu’elle soit uniquement en anglais, elle propose des opportunités de travail pour les freelances dans le monde entier, y compris dans les pays francophones. Elle doit toutefois faire face à une concurrence de plus en plus féroce avec l’arrivée de plates-formes spécialisées par métier -Codeur, Crème de la Crème, Malt, Freelance Informatique, etc., mais également des mastodontes comme Viadeo et LinkedIn qui ont investi le secteur avec leurs services respectifs Freelance et Profinder.

0 commentaires

À LIRE AUSSI…

Vos abonnements

  • Vous n'êtes pas connecté

Derniers commentaires

Plus d’infos sur…

Inscription Newsletter