IBM étend sa famille de compilateurs Cobol

par | 8 04 2021 | Développement, Infra, Logiciel

IBM a annoncé un compilateur COBOL (Common Business-Oriented Language) pour Linux x86. Il étend les capacités et technologies de compilation aux environnements Linux sur environnement x86. Ce compilateur rejoint les deux existants : Enterprise COBOL for z/OS et COBOL for AIX.

Les environnements mainframe détiennent encore 80 % des données des entreprises dans le monde et 30 milliards de transactions sont effectuées sur ces machines tous les jours ce qui représente 55 % de l’ensemble des transactions dans les entreprises. Les mainframes sont principalement présents dans les grandes entreprises de nombreux secteurs d’activité : finance, transports, assurances, compagnies aériennes… Parallèlement ces grandes entreprises sont entrepris de vastes projets d’une transformation numérique qui va s’appuyer sur le Cloud et des environnements distribués encore généralement sur des systèmes d’exploitation fonctionnant sur l’architecture x86. La principale problématique rencontrée par les entreprises réside dans l’offre des fournisseurs de Cloud qui disposent rarement voire jamais de produits à destination des applications en COBOL ou plus généralement sur les environnements centraux comme les mainframes.

Toujours l’hybride

Avec ce compilateur, IBM complète sa stratégie pour répondre aux besoins de Cloud hybride pour ses clients mainframe, que ce soit pour migrer des applications COBOL dans le Cloud ou pour les rapatrier sur les mainframes. Pour y parvenir, il suffit de réaliser un effort minimal pour faire discuter des applications COBOL à partir de CICS avec des environnements Linux sur x86 ou dans le Cloud. Concrètement, la nouvelle offre relie une base de données DB2 et le système transactionnel CICS afin qu’une application sur un environnement x86 sous Linux puisse parler avec une application COBOL plus âgée. La solution se complète d’un support natif de XML pour aider à la portabilité et obtenir un utilitaire qui permet de migrer des codes COBOL vers des compilateurs COBOL qui ne sont pas IBM. Le logiciel nécessite au minimum Red Hat Entreprise Linux 7.8 et versions supérieures, ou Ubuntu Server 16.04 LTS, 18.04 LTS et suivantes.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À LIRE AUSSI…

Vos abonnements

  • Vous n'êtes pas connecté

Derniers commentaires

Plus d’infos sur…

Inscription Newsletter