Cockroach Labs dans le club des licornes

par | 13 01 2021 | Cloud, Levées de fonds, Logiciel

L’éditeur d’une base de données SQL nativement Cloud vient de doubler sa valorisation après une nouvelle levée de fonds et entre de plain-pied dans le club des licornes.

Menée par Altimeter Capital, la levée de fonds de Cockroach Labs se monte à 160 M$. Fondée en 2015 Cockroach Labs a levé au total 355M$. L’entreprise est maintenant valorisée 2 milliards de dollars. Des investisseurs de renom comme Alphabet ou Tiger Capital sont aussi dans le capital.

La société propose une base de données relationnelle nativement Cloud compatible avec Kubernetes et doit son nom au clin d’oeil à la résilience des cafards, animal qui peut survivre dans des conditions extrêmes. Le logiciel de CockRoach Labs, CockroachDB, repose sur une architecture totalement distribuée qui permet en cas d’incident de résister à la perte d’un serveur, d’un rack ou d’un centre de données entier.

Évolutivité garantie

Plutôt que de proposer une base centralisée et répliquée sur différents sites, CockroachDB se présente sous de multiples instances de bases de données distribuées sur différents sites. En cas d’incidents, la requête est simplement re-routée vers une autre instance. Il est ainsi possible d’attribuer une rangée ou une colonne de données à une localisation spécifique. Cette structure en noeuds autorise de plus une évolutivité automatique à la hausse ou à la baisse en lecture et en écriture sans recours à des opérations manuelles de “sharding” (partitionnement de la distribution de charge). L’architecture proposée n’induit pas d’adhérence à un fournisseur de Cloud particulier.

Seule limite technique de la solution : elle ne semble pas bien adaptée à des applications héritées ou anciennes et est surtout utilisée pour de nouvelles applications.

L’architecture distribuée de CockroachDB

L’entreprise commence à rencontrer le succès avec un doublement de ses revenus et de sa base installée lors de l’année écoulée. Une version managée existe sur les environnements d’AWS et de Google Cloud. Cette dernière version est facturée à l’heure d’utilisation.

Une version gratuite est disponible pour le secteur de l’éducation ou pour des projets de petites tailles. Les principales fonctions de la base de données sont en open source sur GitLab.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À LIRE AUSSI…

HPE reprend Cloudphysics

Dans le cadre de son programme SDOE ( Software Defined Opportunity Engine), HPE renforce sa plateforme Infosight avec les fonctionnalités de...

Atera lève 25 M$

Le spécialiste du RMM (Remote Monitoring & Management) et de l’automatisation des services professionnels (PSA) annonce aujourd’hui avoir...

Vos abonnements

  • Vous n'êtes pas connecté

Derniers commentaires

Plus d’infos sur…

Prochains événements

  1. DISRUPTIV’ SUMMIT

    23 mars - 24 mars
  2. FORUM INTERNATIONAL DE LA CYBERSÉCURITÉ

    8 juin - 10 juin
  3. READY FOR IT

    26 juin - 30 juin

Inscription Newsletter