Bouygues refond son offre Fibre pour les PME

par | 20 04 2021 | Réseau

Six mois après avoir lancé son offre Fibre à destination des PME, Bouygues opère un léger ravalement de façade. Seul changement dans ce nouveau forfait, il est sans engagement. A l’image des offres de Free, qui a lancé son offensive sur ce marché le mois dernier. 

En septembre dernier, Bouygues Telecom coupait l’herbe sous le pied de Free en annonçant le premier une nouvelle offre Entreprise à destination des PME. La Fibre Entreprise Sécurisée était lancée à 79 euros par mois. A ce tarif, fibre mutualisée jusqu’à 1 Gb/s en descendant et jusqu’à 500 Mb/s en montant dont 20 Mb/s symétriques garantis, Back-up 4G,  garantie de temps d’intervention en 8h, support technique et pare-feu Fortinet.

A l’époque, François Treuil, le directeur général de Bouygues Telecom Entreprises, nous expliquait que cette offre visait “un marché très mal adressé”, les TPE/PME, généralement coincées entre des abonnements grand public et des contrats onéreux plus adaptés aux grands comptes. La filiale du groupe de BTP entendait ainsi attaquer un segment encore jeune, y compris chez l’acteur dominant du marché entreprise qu’est Orange. 

Mais, depuis, Free est passé à l’offensive. L’entreprise de Xavier Niel a fin mars dévoilé une box dédiée, avec la promesse de débits atteignant 7 Gbits descendant et 1 Gbits montant, un backup 4G, support technique, autodiagnostic dopé à l’IA, forfaits mobiles dédiés à prix cassés, etc. Le tout à 49,99 euros par mois et, Free oblige, sans engagement. 

Sans engagement

Bouygues ne pouvait rester les bras croisés : il propose donc désormais son offre Fibre Entreprise Sécurisée sans engagement, à 99 euros par mois. “En lançant en septembre dernier la Fibre Entreprise Sécurisée, une offre inédite sur le marché, Bouygues Telecom Entreprises a rapidement imposé un nouveau standard de qualité pour l’accès Internet des PME” souligne François Treuil. “Aujourd’hui avec cette version sans engagement, nous apportons une solution simple et immédiate au besoin de flexibilité des dirigeants de ces entreprises et nous leur prouvons que, plus que jamais, nous sommes à leurs côtés pour les accompagner dans la transformation numérique de leur activité, même en temps de crise” poursuit-il.

Reste à savoir si cette version sans engagement parviendra à séduire, maintenant que Free a sorti l’artillerie lourde.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À LIRE AUSSI…

Infovista reprend Empirix

Il est rare que ce soit une entreprise française qui reprenne une entreprise américaine mais le rachat d'Empirix par Infovista en est un exemple...

Vos abonnements

  • Vous n'êtes pas connecté

Derniers commentaires

Plus d’infos sur…

Inscription Newsletter